Du changement dans la gestion des déchets en 2019

À partir du 1er mars 2019, les habitants de la Communauté de communes (4CPS) pourront mettre en vrac l’ensemble des emballages et sacs plastiques dans les conteneurs de tri, y compris les pots de yaourts, les films plastiques qui recouvrent les courriers…

Une extension des consignes de tri

« Cette extension des consignes de tri est possible grâce aux progrès techniques et aux investissements effectués par Valor Pôle 72, le centre de tri du Mans avec lequel travaille la 4CPS, explique Dominique Genest, Vice-Président de la Communauté de communes en charge de la Protection de l’Environnement. Comme l’affirme le slogan de CITEO, l’organisme national qui soutient financièrement le tri des emballages et papiers graphiques : “Tous les emballages se trient !“ »

De même, il n’y aura désormais plus que deux catégories de bacs de tri sur tous les Points d’Apport Volontaire de la Communauté de communes : l’un pour le verre, le second pour tous les autres emballages triés (papiers, journaux, plastiques, conserves…). « Dans cette optique, tous les conteneurs vont être munis d’ouverture plus larges et plus hautes qui seront mieux adaptées aux cartons plus imposants et aux gros contenants en plastique, poursuit Dominique Genest. De même, nous allons modifier la signalétique et éditer un premier guide de tri à l’échelle de la 4CPS pour expliquer tous ces changements. »

Une diminution de la dotation en sacs

Cette évolution du tri doit avoir pour première conséquence de faire diminuer significativement les tonnages d’ordures ménagères non triées et déposées dans les sacs fournis par la 4CPS. « C’est pourquoi nous allons diminuer de 25% la quantité de sacs fournis à chaque foyer, prévient Dominique Genest, rappelant que ces sacs sont distribués en janvier dans les mairies et à partir de février au Pôle intercommunal à Conlie et dans les locaux de la Communauté de communes à Sillé-le-Guillaume. A terme, l’évolution des consignes de tri devrait, ainsi, permettre de générer des économies et, dès à présent, elle contribue à mieux protéger l’environnement. »

Une baisse de la redevance

Parallèlement à la baisse de la dotation, la part variable de la redevance diminue proportionnellement. Les habitants ont toujours la possibilité d’acheter des sacs supplémentaires. Ces changements ont pour but de répondre à la fois aux évolutions des consignes de tri des emballages au niveau national en maitrisant les coûts engendrés et en permettant aux concitoyens de gérer leurs besoins en sacs au plus juste de leur consommation réelle.

Plus d’informations :

close

Inscrivez-vous
à la lettre d'information

5 à 6 lettres d’information par an pour ne rien manquer des actualités du territoire !